Trois cent quatre-vingt amoureux fous rencontrèrent trois cent quatre-vingt autres amoureux fous. Or : embrassades, lèchements avides de peaux, bras blottis l’un dans l’autre pendant vingt minutes sans interruption. Puis vingt-trois zèbres prirent place en ces lieux d’amoureux insatiables : ils cassèrent la croûte avec des léopards.

Que les tâches noires sur votre peau vous parent merveilleusement bien dirent les zèbres

Et vous que vos rayures noires sont belles et font de vous des animaux uniques sur notre bonne vieille planète

Vous nous faîtes rougir, dirent les zèbres.

Mais voyons il ne faut pas. Dansons sur le dance floor de la savane africaine : regardez ce beau coucher de soleil, profitons-en.

Les six cent soixante amoureux fous du début se mirent à jouer de la musique autour des zèbres et des léopards qui s’enlacèrent tendrement de leurs pattes.